Crédits : Waldemar Lenkowski

Patrick Quillierest un poète, essayiste et professeur de littérature comparée à l’université de Nice. Il est également traducteur de portugais et a fait découvrir au public français la poésie d’Eugenio de Andrade ainsi que celle de Fernando Pessoa pour lequel il a coordonné l’édition de la Pléiade qui lui est consacrée.

Né à Toulouse en 1953, agrégé de Lettres Classiques et docteur ès lettres, Patrick Quillier a enseigné sur l’île de La Réunion, au Portugal, en Autriche et en Hongrie. Polyglotte par passion, il traduit essentiellement de la poésie, surtout la poésie portugaise, mais aussi la hongroise et la grecque moderne. Musicien et compositeur, il s’intéresse aux liens existant entre la littérature et la musique et a été primé en 1985 au Concours international Fernando Pessoa pour une cantate sur des textes de Pessoa et de ses hétéronymes. Il a par ailleurs publié plusieurs recueils de poésie  où son écriture est toujours guidée par son souci de l’écoute.

Son dernier recueil « Voix éclatées (14-18) » aux éditions Fédérop dépeint les désastres de la Grande Guerre qui s’est terminée il y a cent ans. Si la mémoire de cette hécatombe perdure jusqu’à prendre place parmi les grands mythes en ayant laissé de nombreuses cicatrices encore visibles, Patrick Quillier la porte dans un poème nous rappelant toute l’horreur de celle-ci. Il ne cherche aucunement à l’édulcorer mais nous montre combien elle broie l’être humain. Cet ouvrage pour lequel il a consacré de nombreuses recherches se hisse à la hauteur de ce sombre épisode de notre histoire au travers d’une écriture à la fois réaliste et poétique.

Programme

Saison en cours