Née en 1970 au Havre, Judith Wiart se confronte à l’écriture dès son plus jeune âge. Elle enseigne pendant dix ans le français en collège, lycée, prépa paramédicale en tant que maître auxiliaire et continue de remplir des carnets d’écriture. Par la suite, elle est titularisée en qualité de professeure de lettres-Histoire et continue d’enseigner le français. En 2017, elle créé un blog d’écritures La Mare Rouge et continue son travail de création (émissions radiophoniques, publications dans des webzines, lectures publiques). Deux ans plus tard, elle publie un ouvrage écrit à quatre mains avec l’artiste Judith Lesur : PING-PONG. Son recueil de poésie Le jour où la dernière Clodette est morte est paru en 2020 aux Éditions le Clos Jouve. Elle publie, en 2022, aux Éditions le Clos Jouve Les gens ne se rendent pas compte.

Judith Wiart

Née en 1970 au Havre, Judith Wiart se confronte à l’écriture dès son plus jeune âge.
Elle enseigne pendant dix ans le français en collège, ­lycée, prépa paramédicale en tant que maître ­auxiliaire et continue de remplir des carnets d’écriture.
Par la suite, elle est titularisée en qualité de ­professeure de Lettres-Histoire à Bron et continue d’enseigner le français à l’ESPE de la Croix-Rousse et toujours au Lycée Professionnel Tony Garnier.

En 2017, elle crée un blog d’écritures La Mare Rouge et continue son travail de création (émissions ­radiophoniques, publications dans des webzines, ­lectures publiques). Deux ans plus tard, elle publie un ouvrage écrit à quatre mains avec l’artiste Judith Lesur : PING-PONG.
Son recueil de poésie Le jour où la dernière Clodette est morte est paru en 2020 aux éditions le Clos Jouve.

Programme

Saison en cours