Poésies arméniennes

Tout commence vers l’an 400, avec « l’invention lumineuse » de Mesrop Machtots : un alphabet original, composé de trente-huit lettres. Grâce à son écriture et donc à sa littérature, l’Arménie échappe définitivement au risque d’être absorbée par la culture byzantine, persane ou arabe. Du Vème siècle au début de ce troisième millénaire, les poètes arméniens n’ont cessé de s’exprimer malgré les mille et une vicissitudes qu’a connu ce pays périlleusement situé aux confins de l’Orient et l’Occident.

Nous avons choisi de présenter un spectacle composé de lectures d’une sélection de poèmes, regroupés par thèmes : L’Ode à l’amour, la femme aimée, la liberté, puis Paysages arméniens et Histoire de l’Arménie, suivi de Sagesses arméniennes, et enfin Cris de joie, extrait du livre rouge Poésie arménienne Anthologie (réalisé sous la direction de Rouben Melik aux Editeurs Français Réunis). Des danses et images viendront ajouter une lumière locale supplémentaire à cette création.

Programme

samedi 14 mars 2020