Prochainement

Table ronde
La poésie sauvera le monde !

Poésie et Engagement

À l’occasion du lancement du festival, retrouvez, à la Fête du livre de Bron, une table ronde avec trois poètes qui interrogent, chacun à leur façon, le pouvoir de l’écriture et sa capacité à dire la beauté – et la sauvagerie – de l’époque contemporaine.

Des recueils d’Olivier Barbarant aux textes plus dramaturgiques de Mariette Navarro, en passant par les essais poéticopolitiques de Jean-Pierre Siméon, ce sont trois manières de placer la poésie au coeur des grandes interrogations du monde contemporain. Pour le sauver ?

Animé par Catherine Pont-Humbert.

La fête du livre de Bron.

La Fête du Livre de Bron est un festival consacré aux littératures contemporaines et aux sciences humaines qui donne la parole aux écrivains et s’adresse à tous les publics.

A travers des tables rondes thématiques, des dialogues d’auteurs, des grands entretiens, mais aussi des lectures musicales, des performances et des séances de dédicaces, rencontrez les plus grands écrivains de notre temps et les oeuvres qui éclairent le monde d’hier et d’aujourd’hui.

Les invités

Olivier Barbarant : Enseignant, essayiste et poète, il est l’auteur de nombreux recueils dont « Essais de voix malgré le vent » et « Odes dérisoires et autres poèmes » (Gallimard 2003 et 2016). En 2019, il publie « Un grand instant » aux éditions Champ Vallon.

Mariette Navarro : Formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg, elle partage son temps entre théâtre et écriture. Elle a publié « Alors carcasse » (2011) et « Les chemins contraires » (2016) chez Cheyne Editeur, où elle dirige la collection « Grands Fonds ».

Jean-Pierre Siméon : Il est auteur de recueils de poésie, de romans, de livres pour la jeunesse, de pièces de théâtre et d’essais, dont « Les yeux ouverts » (Le Passeur 2018). Ancien directeur artistique du Printemps des Poètes, il est aujourd’hui associé au Théâtre National Populaire et directeur de la collection Poésie/Gallimard.

Entrée libre

Les Invités

Programme

samedi 9 mars 2019