Archives

Colloque Lire et Faire lire
Enjeux de la lecture à haute voix : entre les enfants et les seniors, un plaisir partagé

« Avant le livre, il y a la voix. La lecture à voix haute est même souvent à la source du goût pour la lecture. L’enjeu n’est pas seulement de rendre l’écrit désirable.

En ces temps de grande brutalité, de tels moments partagés, apaisés, créatifs, donnent au quotidien un peu de beauté, un arrière-plan poétique. Quand les adultes chantent pour les enfants ou leur lisent une histoire, ils leur font une sorte de promesse : qu’ils pourront s’accorder, au moins de temps à autre, à ce qui les entoure. Ils leur laissent entendre qu’il existe d’autres espaces où l’on peut tendre vers cet accord.

Et qu’il faut les préserver pour que le monde que l’on dit réel soit habitable. »

Michèle PETIT,
anthropologue, auteure de  Eloge de la lecture, la construction de soi et Lire le monde, expériences de transmission culturelle aujourd’hui.

Programme

jeudi 15 mars 2018