Au fil de l’eau… l’amour au temps de l’insurrection et de la guerre

  • © Josette Vial
  • © Josette Vial
  • © Josette Vial

La poétesse syrienne Maram al-Masri nous ouvre une porte sur la parole des poètes syriens d’aujourd’hui ; elle questionne : « Peut-on écrire l’amour en temps de guerre ? » « Peut-on encore aimer dans une Syrie touchée par le soulèvement, la répression et la guerre ? ».

La réponse vient de ces poèmes écrits au coeur de l’extrême par des auteurs connus ou non – certains s’exprimant même sous des pseudonymes. Les trois voix – en Français et en Arabe – sont les interprètes de cette ode à la vie.

Les voix de Mohamed Brikat et Hadda Djaber se mêle au chant et aux percussions de Hassan Abd al Rahman.
Conception : Hadda Djaber
Création « Cie Leila Soleil »

Programme

samedi 17 mars 2018