«Christophe Manon publie des livres de poésie et de singuliers romans, abouchant Faulkner et Villon, lyrisme contenu et expérimentations formelles, dodelinant d’une veine grotesque et fantaisiste à une autre plus concentrée et sombre, mais toujours parsemée d’épiphanies furtives et baignant toute entière dans une forme de grâce patiemment conquise. Un monde entier s’y dessine au travers de récits d’enfance plus ou moins cauchemardesques, de plaisanteries métaphysiques, d’odes chaleureuses à la camaraderie, affirmant le désir comme une méthode d’appréhension du réel et l’amour comme une page à récrire chaque jour. » (Florian Caschera)

Quelques œuvres poétiques de Christophe Manon :

Testament, d’après François Villon, Léo Scheer, 2011

Extrêmes et lumineux, Verdier, 2015

Au nord du futur, Nous, 2016

Vie & opinions de Gottfried Gröll, Dernier télégramme, 2017

Pâture de vent, Verdier, 2019